Il est possible de regarder la chaîne PSG TV sur internet. Cette victoire permet aussi à la chaîne d’envisager avec davantage de sérénité la prochaine enchère de la Ligue 1 nationale organisée par la Ligue de football professionnelle (LFP), avec qui la filiale de Vivendi multiplie les bras de fer. Il gagnerait également à plus travailler pour le collectif par le biais de passes décisives par exemple. Comme pressenti ces derniers jours, Zinédine Zidane ne sera plus l’entraîneur du Real Madrid l’année prochaine. Après Parme, je suis allé à la Juventus, et il y avait Zidane.

À bientôt 63 ans, et avec un effectif vieillissant, Carlo Ancelotti a relevé le lourd flambeau laissé par Zinédine Zidane et a brillamment réussi le pari d’un retour au Real Madrid, alors que personne ne croyait en lui. «Je fais la distinction entre une personne et ce qu’elle fait. Le premier coup de massue est arrivé à la 25e minute : après une lumineuse ouverture, Cristiano, un autre ailier gauche homonyme du célèbre Portugais, a adressé un long centre du gauche au second poteau, que Jasur Yakhshiboev a repris de la tête pour l’envoyer dans le petit filet de Thibaut Courtois, jetant un froid glacial dans le stade madrilène.

22:40 – ASSE – Mercato : gros coup de froid pour l’arrivée de Dingomé ! 112e. Coup franc pour City. 120e. Corner pour Manchester City ! Après l’échec Kylian Mbappé et le départ d’Erling Haaland à Manchester City, le Real Madrid serait toujours à la recherche de renforts offensifs. Le Real Madrid est pour le moment qualifié pour la finale ! Mais s’il bat Manchester City mercredi (21h00) pour se hisser en finale de Ligue des champions, s’il devient le premier entraîneur à rafler quatre C1, et s’il dirige Kylian Mbappé et Karim Benzema au sein du nouveau stade Santiago-Bernabéu la saison prochaine, Carlo Ancelotti s’installerait, avec fracas, au panthéon du Real Madrid.

Jamais très loin de la rupture comme face au Paris SG, Chelsea, Manchester City ou encore Liverpool samedi soir avec notamment un premier acte à sens unique, la bande de Carlo Ancelotti a démontré résilience, courage et abnégation pour offrir la quatorzième Ligue des champions de l’histoire du club. Que ce soit à Milan (2004), à Chelsea (2010), à Paris (2013), au Bayern (2017) ou à Madrid, Carlo Ancelotti a presque toujours su porter ses équipes vers le suprême sacre national. Ecarté de l’élite et relégué aux commandes de clubs moins prestigieux comme Naples et Everton, Carlo Ancelotti a dépoussiéré son image d’entraîneur dépassé en reprenant en main le Real Madrid, qu’il a propulsé dès la saison de son retour au sommet de la Liga, avant, peut-être, de le hisser en finale de la Ligue des champions.

Mais quand je mets un joueur sur le banc, ce n’est pas pour ce qu’il est, mais ce qu’il fait. Vous pourrez ainsi exprimer l’enthousiasme et l’admiration que vous portez à votre équipe ou à votre joueur préféré sans vous ruiner. En gagnant à Metz (2-1), grâce notamment à un superbe but d’Arkadiusz Milik, les hommes de Jorge Sampaoli ont en effet pris 4 longueurs d’avance sur l’OGC Nice, troisième de Ligue 1 après 24 journées.

Après une première victoire (2-0) face au Chakhtar Donetsk (le club qui avait battu le Real 3-2 l’an passé en C1), le Sheriff est même leader du groupe D après deux journées. Le Real Madrid a été mis en échec à domicile (1-2) par le Sheriff Tiraspol, mardi 28 septembre, pour la deuxième journée du championnat. Même s’ils ont souvent campé dans la moitié de terrain du Sheriff Tiraspol, les Castillans n’ont pas réussi à s’échapper.

C’est un revers inattendu pour les hommes de Carlo Ancelotti, après un début de saison idyllique, qui les a vu survoler la Liga espagnole et remporter leur premier match de C1 sur le terrain de l’Inter Milan (1-0). Et ce d’autant plus que cette journée marquait le grand retour de la Ligue des champions au stade Santiago-Bernabeu. 02/06)Pour sa première année au Real Madrid, le milieu de terrain Eduardo Camavinga (19 ans, 40 apparitions et 2 buts toutes compétitions cette saison) a remporté la Supercoupe d’Espagne, la Liga et la Ligue des Champions. «Le football d’il y a 20 ans, quand j’ai soulevé ma première Ligue des champions en 2003-2004 (avec Milan, NDLR), a changé par rapport au football d’aujourd’hui.

Sur un centre dans la surface, Foden touche légèrement ce ballon, dévié ensuite par Courtois. Le public du Bernabeu a bien encouragé ses joueurs, et les hommes de Carlo Ancelotti ont eu beau repartir à l’attaque, multipliant les occasions, chelsea ligue des champions ils ont trouvé dans le but adverse un Georgios Athanasiadis irréprochable. Je me considère comme un entraîneur qui a de l’expérience, parce que j’ai traversé tous ces changements», a glissé Ancelotti vendredi en conférence de presse d’avant-match. C’est très spécial. Je me sens très aimé, comme à Milan», confiait Ancelotti à Valdano. Et c’est précisément pour sa bonhomie et sa capacité à créer du lien que l’Italien a triomphé.

Consultez notre page Web pour en savoir plus sur isco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.